Découverte archéologique rare à Massongy : interview d’Éric NERE - Geopark Chablais UNESCO - Haute-Savoie - France

 

Éric NERE est chargé d'opération et de recherche pour l'Inrap, Institut national de recherches archéologiques préventives. Il est intervenu sur un chantier de fouilles à Massongy de fin mai à mi-septembre. Retour sur les découvertes de cette opération.

 

La vidéo ne s'affiche pas toujours selon les navigateurs web.
Si vous ne parvenez pas à la visualiser, suivez ce lien : https://youtu.be/aQQhI9tftA8.

 

En amont d’un projet d’aménagement d’un lotissement sur la commune de Massongy, une opération de fouilles archéologiques a été organisée sur prescription de l’État (Drac Auvergne – Rhône-Alpes). En effet, la zone géographique du Bas-Chablais est connue pour sa richesse en nombreux vestiges archéologiques.

Dans un premier temps, début 2017, un simple diagnostic a été réalisé : il visait à vérifier si ce site présentait effectivement des traces d’occupation humaine. Pour se faire, les archéologues ont creusé des tranchées quadrillant le terrain. A ce stade, 10% du site avaient été sondés. Ce diagnostic s’est révélé positif : un chantier de fouilles a donc été prescrit.

Aujourd’hui, suite au chantier de fouilles, près de 6000 m² de terrain ont été décapés, avec plus ou moins de facilité : les orages d’été qui ravinent le sol, par exemple, challengent les chercheurs et les contraignent à effectuer un marquage du site très soigneux : le site se transforme en un véritable champ d’étiquettes.

 

2018 fouilles champs

 

Le site a révélé des habitats datant :

  • du Néolithique (allant de 3900 à 3000 ans avant notre ère)
  • et de l’âge du Bronze (vers 1000 ans avant notre ère).

Et c’est une bonne surprise pour les chercheurs : c’est la première fois qu’un site d’habitat et artisanal du Néolithique moyen (vers 3900 ans avant notre ère) est fouillé sur la rive française du lac Léman. En effet, les traces de cette période sont assez rarement conservées, souvent résiduelles.

 

Les découvertes

De très nombreuses traces de poteaux permettent de constater combien la densité des maisons était importante, la période d’occupation la plus dense étant datée du Néolithique moyen au Néolithique final (de 3900 à 3000 ans avant notre ère). Après une longue période d’abandon, une grande zone artisanale composée de nombreux fours, liée là encore à un village, se met en place à l’âge du Bronze, vers 1000 ans avant notre ère.

Vestige rare, un monument cultuel a été découvert, constitué d’une pierre à cupules entourée de dalles sculptées sur champ. Ce monument aurait connu plusieurs phases d’utilisation entre 3 900 et 1 000 ans avant notre ère. Plusieurs tombes se trouvent dans le même secteur.

 

2018 fouilles champs

Grande dalle de pierre sculptée de 3 m de long et d’environ 50 cm d’épaisseur. Elle est parsemée de très nombreuses
petites cavités creusées appelées cupules et qui forment des groupes de trous sur le dessus et sur les côtés. Autour,
de nombreuses petites dalles sur champ étaient posées, dont plusieurs étaient sculptées de motifs,
dont des cupules mais aussi de lignes incisées. © Inrap

 

Plus tardifs, deux dépôts secondaires de crémation en fosse, l’un datant de la fin de l’âge du Bronze (vers 700 ans avant notre ère) et l’autre datant de l’Antiquité ont été fouillés.

 

2018 fouilles champs

Tombe à inhumation entourées de dalles. Le squelette est celui d’une femme.
Elle avait autour du cou un collier de perles d’ambre.  © Inrap

 

Interpréter la vie des hommes du passé

Un long travail d’analyses, de recherches et d’interprétations reste à réaliser pour les chercheurs. De nombreux éléments livrent des indices : quelles essences de bois étaient utilisées ? où les ressources étaient-elles prélevées ? Différentes spécialités scientifiques entrent alors en compte : cliquez pour les découvrir.

Eric Néré ajoute que certains indices ont une source inattendue : parfois, les questions ou remarques des visiteurs aident les chercheurs à avancer dans leur enquêtes et interprétations.

 

Pour en savoir plus : l'article sur le site de l'Inrap   

 

VIDEO

 

 

Un Geopark, qu'est-ce que c'est ?

 

Découvrez le label Unesco Global Geopark :

 

UGGp logo 2