Election du Comité Scientifique du Géoparc mondial UNESCO du Chablais - Geopark Chablais - Haute-Savoie - France

 

Le 8 novembre, le conseil scientifique a élu son nouveau président en la personne de Emmanuel REYNARD.

Les membres votants ont élus à l'unanimité : 

  • Président : Emmanuel Reynard
    • Professeur de géographie physique à l'Université de Lausanne, Institut de géographie et durabilité
    • Membre du Conseil scientifique depuis de nombreuses années,
    • Il a collaboré à plusieurs reprises avec le Géoparc mondial UNESCO du Chablais, d’abord pour la réalisation de l’inventaire des géosites, ensuite via la thèse de doctorat d’Amandine Perret sur le patrimoine glaciaire du Chablais, ainsi que le développement de l’application « GéoGuide Thonon » dans le cadre du mémoire de master de Pauline Fanguin,
    • Ses intérêts de recherches actuelles couvrent les trois champs suivants: Gestion de l’eau, particulièrement dans les régions de montagne ;Géomorphologie de montagne ; Géopatrimoines et géotourisme ; Analyses géohistoriques du paysage,
    • Il a été directeur de l'Institut de Géographie de l'Université de Lausanne (IGUL) de septembre 2008 à juillet 2012, puis de l'Institut de Géographie et Durabilité de l'UNIL (IGD) d'août 2012 à décembre 2016. Il a également été président du Groupe de travail sur les Géomorphosites de l'Association Internationale des Géomorphologues (AIG) de 2001 à 2013. Depuis, il est membre du comité exécutif de l'AIG, en tant que responsable des publications. Emmanuel Reynard est également président du Groupe de travail sur les géotopes en Suisse (Scnat) et de l'Association Mémoires du Rhône.

201911 reynard

  • Vice-Président : Jean-Marcel Dorioz
    • Chercheur à l'INRA, Institut National de Recherche Agronomique, département Sciences du Sol puis département Ecologie,
    • Membre du Conseil scientifique depuis de nombreuses années,
    • Le Chablais est sa « zone atelier » favorite pour étudier l’anthropisation du milieu montagnard, et ses conséquences environnementales : connaissances scientifique et humaine du territoire. Il a dressé une carte des végétations, participé en tant qu’INRA à relever et formaliser la carte des sols de Chamonix et de Thonon pour le service de carte de sols de Montpellier (synthèse en cours), participé avec le Centre de Recherche Géodynamique de Thonon (UMPC) à l’étude des transferts hydrochimiques dans les bassins versants du Léman (Redon, Foron, Mercube, Dranse, Venoge, Bise…), dirigé plusieurs thèses et projets de recherche sur ce thème, utilisé les prairies et alpages du Chablais pour des recherche en agroécologie, et apporté son expertise sur la délimitation (Chablais inclus) de la zone AOC chevrotain avec M. Dray
    • Il a étudié les relations écosystèmes terrestres - écosystèmes aquatiques, et les transferts à l’échelle bassin versant - mécanismes et maitrise des pollutions diffuses agricoles,
    • Ses travaux personnels de recherche portent sur la qualité des eaux de surface, la pédogénèse, l'agroécologie en zones de montagne, les pollutions diffuses, la bio-géochimie des nutriments, et la limnologie (relation bassin versant – lacs, services écosystémiques).

VIDEO
Le Label Geopark

 

 

Un Geopark, qu'est-ce que c'est ?

 

Découvrez le label Unesco Global Geopark :

 

UGGp logo 2